CLLAJ du pays de Coutances

Les aides au logement

MOBILI-JEUNE
Allocation Personnalisée au Logement (APL) - CAF


MOBILI-JEUNE

Vous avez moins de 30 ans, en contrat d’alternance ou en contrat de professionnalisation dans une entreprise du secteur privé non agricole, cette aide est possible pour vous.

Le montant de cette subvention peut varier de 10 € minimum par mois à 100€ maximum. Elle est calculée sur le loyer après déduction de l’aide au logement (APL).
L’aide consiste à la prise en charge partielle des quittances, dans la limite du reste à charge et déduction faite de l’Aide au Logement.
L’aide MOBILI-JEUNE est attribuée pendant toute la période de formation professionnelle, pour une durée maximum de 12 mois. À l’issue de sa formation, le demandeur peut bénéficier d’une nouvelle aide, tant qu’il est éligible.

N’hésitez pas à faire le test d’éligibilité :

Pour plus d’informations rendez-vous sur le site d’action logement :

N’hésitez pas à nous contacter pour des renseignements ou pour vous accompagner dans vos démarches.



Allocation Personnalisée au Logement (APL) - CAF

L’Aide Personnalisée au Logement concerne les logements conventionnés de type H.L.M, Foyer de Jeunes Travailleurs, logements ayant fait l’objet d’une convention avec L’ Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat (A.N.A.H). Elle est versée directement au propriétaire bailleur.

Si vous n’avez jamais été allocataire, l’allocation prend effet le mois qui suit votre entrée dans le logement et est versée le mois qui suit mais vous ne la percevrez que le mois d’après, soit le troisième mois, sauf pour les Foyers où l’allocation prend effet dès le premier mois.
L’Allocation Logement concerne tous les autres types de logement et l’allocation logement familial concerne les ménages avec enfants.
Les allocations logement sont calculées sur les revenus de l’année antérieure de janvier à janvier. Elles dépendent de vos ressources actuelles, de votre statut (stagiaire, demandeur d’emploi, salarié, étudiant…), du montant du loyer, de votre âge, de votre zone géographique, du nombre d’enfants ou autres personnes à charge. Il est préférable de s’adresser à la C.A.F. du lieu où est situé votre logement et procéder à une simulation de vos droits –

Liens pratiques :